Vous êtes ici : Accueil > Résidences >

Dédé Saint-Prix - « Chouwal Bwa Connexions »

En résidence de création du 10 au 14 février 2020

 

Étape musicale :

1ère partie : Vendredi 14 févr. 2020 - 19:00 - La Fraternelle (Correns)
Rencontre : Vendredi 14 févr. 2020 - 19:30 - La Fraternelle
Concert : Vendredi 14 févr. 2020 - 21:00 - La Fraternelle

 

 

Dédé Saint-Prix • chant, flûte, tambour
Emmanuel Bertholo • batterie
Rody Céréyon • basse
Dominique Lorté • chant, chœurs, chacha
Georges Granville • piano
Jean-Philippe Grivalliers • tambour

 

 

Dédé Saint-Prix
« Chouwal Bwa Connexions »

Caraïbes

 

À partir de la matrice musicale chouwal bwa, Dédé Saint-Prix, fidèle à l’héritage d’Aimé Césaire, sa flûte en bambou, son tambour en acajou, ses ti-bwa et ses tambours, va imaginer tout un répertoire nourri des influences populaires des Caraïbes. Où il sera question de poésie, de contes, de proverbes, d’imaginaires, qu’auront imprégné plusieurs « misik rasin » des îles, du bélé à la biguine, de la cadence au zouk originel, du kompa à la charanga… Ou comme une carte d’identité de la créolité incarnée par Aimé Césaire et du « Tout monde » cher au grand écrivain-philosophe Edouard Glissant.

Dédé Saint-Prix : « Le créole est ma carte d’identité » - sur Pan African Music

Concert Ocora-Couleurs du Monde : Dédé Saint-Prix

 

Coproduction :
Le Chantier - Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde

 

Vidéo / Teaser 

Dédé Saint-Prix - Antiyes la // Dédé Saint-Prix « Piblicité »

 

 

Étape musicale : 1ère partie

Première partie avec les élèves de l’EIMAD :
Atelier cumbia dirigé par Guillaume Rigaud et Dimitri Alexaline. Puis Ensemble percussions Samba Reggae dirigé par Fabrice Gaudé.

 

 

BIOGRAPHIE

Dédé Saint-Prix • chant, flûte, tambour

Né au François (Martinique), élevé par ses grands-parents, André Saint Prix a évolué fort jeune dans la tradition populaire de l’île, celle de de l’humeur railleuse du carnaval, des ambiances joyeuses des bals, des mariages et des fêtes dominicales où il était fasciné les percussions ou le « chouval bwa », cette musique qui accompagnait les manèges de chevaux de bois traditionnels actionnés à force d’hommes. Aussi dès l’adolescence, participe-t’il à des petits groupes comme Les Trouvères et Les Juniors ou la chorale municipale. Ses débuts de musicien se faisant au sein de La Sélecta, de Malavoi, de Patatak, avant de créer Avan Van, formation de recherche rythmique, qui entend redonner toute la place à la musique de son enfance et surtout réhabiliter l’identité martiniquaise quelque peu envahie par le Ka de l’île voisine, la Guadeloupe.
Ce travail de valorisation il le fera sur deux terrains : la musique et l’enseignement à travers lequel il affirme des qualités de pédagogue qui ne se démentiront jamais. Ainsi, au début des années 80, la métropole, l’Afrique, les Etats-Unis, découvrent grâce à lui les rythmes chaloupés du chouval bwa. Une cause au nom de laquelle il va se mobiliser non sans s’inspirer des autres îles de la Caraïbe (Cuba, Trinidad, la Jamaïque, Haïti).
Formidable « ambianceur », chanteur, percussionniste, flûtiste, saxophoniste, Dédé Saint-Prix tire ses textes imagés de l’héritage des paraboles ironiques des anciens conteurs et de l’actualité parfois triste comme quand il a dénoncé dénonce le scandale sanitaire de l’insecticide chlordécone qui a été utilisé aux Antilles françaises jusqu’en 1993 en provoquant de nombreux cancers. Il dépeint aussi bien l’atmosphère taquine du milieu rural que les faits d’actualité de son île. Et c’est en héraut du chouwal bwa qu’il enflamme des scènes prestigieuses comme celle de l’Olympia, du Zénith ou de Central Park. Et bien sûr celles de nombreux festivals (Musiques Métisses, Printemps de Bourges, Francofolies, etc). Au point de devoir démissionner de son poste d’instituteur pour ne plus consacrer son énergie qu’à la musique et à son travail de transmission.
En Dédé Saint-Prix vibre donc une intense mémoire des mots, des images, propre au patrimoine culturel antillais marqué les blessures de l’humiliation infligée par l’aventure négrière et les conditions atroces de l’esclavage. Sorte de griot des îles, c’est donc en passeur de musiques (bélè, biguine, cadence, chouval bwa, damier, zouk originel) qu’il a été salué par la critique et notamment l’Académie Charles Cros.

 

 

Dédé Saint-Prix > Les rendez-vous musicaux

Étape musicale :

► 1ère partie avec les élèves de l’EIMAD
vendredi 14 févr. 2020 - 19:00
- La Fraternelle (Correns)

► Rencontre
vendredi 14 févr. 2020 - 19:30
- La Fraternelle

► Concert
vendredi 14 févr. 2020 - 21:00
- La Fraternelle

> Concert :
Tarif plein : 12 € / Tarif réduit* : 10 € / -12 ans : gratuit
Repas du monde : 10 € sur réservation
Ouverture des portes dès 18h30
Infos - Billetterie : +33(0)4 94 59 56 49 • www.le-chantier.com

*Tarifs réduits (sur présentation d’un justificatif) : adhérents du Chantier , -18 ans, étudiants, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi

 

 

Informations pratiques

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

 

ACTION CULTURELLE

Vous souhaitez faire bénéficier des actions culturelles du Chantier dans vos classes ?
► Contactez Le Chantier au 04 94 59 56 49 !

 

Réserver pour : Dédé Saint-Prix

 

Partager cette page :

 

Les Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Equinòxis : Festival des voix

Chaque année, le Chantier met en place des ateliers et actions, notamment autour de la transmission orale. Ces ateliers ont lieu pendant l’année, ainsi que pendant le festival des Joutes musicales (...)

Article 9 (choeur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)