Éditos des Joutes

A?DITOS DES JOUTES

 

Le temps a laissé son manteau de vent, de froidure et de pluie… Nous voici de nouveau réunis, amis, amoureux, curieux des musiques traditionnelles, des musiques du Monde. Pour certains d’entre nous, toujours plus nombreux, nous nous croisons à chacune des escales des étapes musicales du Chantier, pour prendre des nouvelles de nous-même et de ce monde, proche ou lointain, familier ou étrange, enfoui mais résurgent… de «  Notre monde ». Nous allons les retrouver, tous ces colporteurs troubadours et bien d’autres qui reviendront peut-être, comme une promesse à laquelle on se tient depuis quatorze ans, déjà… il y a des fidélités ! Mais chacune de ces retrouvailles se doit aussi d’être une redécouverte. Si le lieu a gardé cet air familier, intemporel, rassurant, nous essayons, chaque année avec ce que nous apprenons de vos attentes, de vos désirs, avec ceux qui nous accompagnent, nous soutiennent et nous conseillent, d’améliorer autant que faire se peut votre séjour. Parlant des vergers d’oliviers, Jean Giono disait : « Ils sont comme des bibliothèques où l’on va pour mieux oublier le monde ou pour mieux le connaître ». Pendant ces trois jours, à Correns, nous serons sans doute un peu dans cette sagesse-là.

Jean Marotta, président

 

Selon le dernier sondage réalisé par la Sacem, Les Français et la musique, 17% des Français désignent les musiques du monde comme l’un de leurs styles musicaux préférés. C’est bien ce genre musical que nous défendons au fil des nombreuses activités annuelles du Chantier, en offrant un espace de travail dans lequel les artistes peuvent renouveler leurs répertoires, les travailler, inventer de nouvelles forme de rencontres et d’hybridations. Ces musiques sont le reflet de la diversité culturelle du monde, de ses flux migratoires, des relations interpersonnelles qui peuvent se nouer entre des individus d’horizons très divers. Elles sont l’expression de citoyennetés actives qui veulent être actrices de la mondialité. Mémoires et futurs, elles offrent une palette d’expressions infinie. Les Joutes musicales tendent, modestement, à proposer un échantillonnage de cette multitude, à voir, à écouter, à partager dans le plaisir de la découverte, de l’émerveillement et d’un vivre ensemble. La musique est un formidable vecteur fédérateur qui va démontrer de façon naturelle le temps de ce week-end, la « biodiversité » du monde.

Françoise Dastrevigne, directrice artistique

 

 

 

Partager cette page :

 

Résidences

Le Chantier est un lieu de valorisation au service du renouveau d’expressions traditionnelles, originales et riches de symboles constituantes de notre patrimoine immatériel. Il est un lieu (...)

> Les créations précédentes au Chantier

Retrouvez dans cette rubrique l’ensemble des créations réalisées au Chantier depuis ces huit dernières années.

 

Les Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

Les Joutes musicales de printemps

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

L’Action culturelle au Chantier

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)