Vous êtes ici : Accueil > Résidences >

René Lacaille - « Vibrations sega et maloya »

En résidence de création du 25 au 28 mai 2020

 

Concert :

pendant le festival « Les Printemps du monde » : Samedi 30 mai 2020 - Correns (Correns)

 

 

René Lacaille • accordéon, tambour
Aldo Guinart • sax, flûte
Mike Rajamahendra • percussions
Marco Lacaille • chant
Olivia Antunes • chant

 

 

René Lacaille
« Vibrations sega et maloya »

 

René Lacaille est un « monument » de la culture créole de l’île de La Réunion. Une culture qui intègre rythmes et instruments africains, indiens, malgaches, européens. A travers ses chansons il évoque aussi sa vie de troubadour qui s’est abreuvée aux sources du sega et du maloya. Une création qui soulignera les richesses d’un patrimoine dont les bonheurs sonores ont fasciné tant de grands musiciens de la planète qui eurent le bonheur de partager la scène avec lui.

René Lacaille - Site officiel

 

Production :
Do Bwa

Coproduction :
Le Chantier - Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde

 

Vidéo / Teaser 

« FANFARONÉ » : René Lacaille en Fanfare // René Lacaille ek Marmaille - Spectacle « GATIR »

 

 

BIOGRAPHIE

René Lacaille • accordéon, tambour

« Aujourd’hui que j’ai été à La Réunion et que j’ai appris avec René Lacaille à jouer sur les rythmiques incroyables du séga et du maloya, je sais que je peux aller n’importe où dans le monde et jouer n’importe quelle musique… » dira le regretté et virtuose Bob Brozman. Dans l’histoire contemporaine de la musique réunionnaise, René Lacaille fait partie des acteurs qui firent la transition entre des musiques rurales et les musiques urbaines au début des années 70. Un témoin précieux qui a grandi à Etang-Saint Leu dans une famille d’agriculteurs et segatiers et se forma très jeune à l’école exigeante des « bals poussière ». Il fut par la suite un acteur essentiel du renouveau esthétique du cru (sega-jazz, maloya électrique, pop) de pair avec les Luc Donat ou le mythique Alain Peters (groupes Ad Hoc, Caméléon). En dehors de l’île, René Lacaille a partagé les facettes de sa créolité avec la génération de l’île symbolisée par les Danyel Waro ou Gilbert Pounia et diverses pointures d’ailleurs, à l’instar des Bob Brozman, les frères Bhattacharya, Raul Barboza, Ray Lema... Honorés de diverses distinctions dont des Prix de l’Académie Charles Cros ou Gus viseur.

Né en 1946, il fait partie d’une famille de segatiers, les Lacaille, originaires de l’Etang Saint-Leu. Il apprend la musique en autodidacte et joue dès son plus jeune âge de la batterie et de l’accordéon dans les « bals la poussière ». Avec son frère Renaud, il quitte l’île en 1966 pour se former en France métropolitaine. Il revient au début des années 1970 et accompagne Luc Donat dans le groupe Ad-Hoc. Puis, avec Alain Péters, ils forment les groupes qui marquent le renouveau de la musique réunionnaise à travers le « maloya électrique » : Caméléon, Satisfaction. Il est alors exclusivement guitariste. Au début des années 1980, il s’établit à Paris et s’immerge dans le jazz. En découvrant le maloya de Danyel Waro au Printemps de Bourges en 1992, il retrouve la musique de ses racines et décide de reprendre le « ralé-poussé », style d’accordéon traditionnel de La Réunion.
René Lacaille est aujourd’hui un « monument » dans le domaine musical d’une culture créole unique, celle de l’île de La Réunion dans l’océan indien. Une culture qui intègre des rythmes et des instruments africains, indiens, malgaches et européens. René Lacaille à travers ses chansons raconte aussi l’histoire de sa vie de troubadour qui reflète l’évolution de la musique de La Réunion et s’est abreuvé aux sources du sega et du maloya. Musicien de scène chaleureux, il a aussi nourri ses projets musicaux de rencontres avec des artistes de culture différente. à l’instar des Bob Brozman, les frères Bhattacharya, Raul Barboza, Ray Lema, Richard Galliano... Il a été honoré de diverses distinctions dont des Prix de l’Académie Charles Cros ou Gus viseur.

 

 

René Lacaille > Les rendez-vous musicaux

Concert :

► pendant le festival « Les Printemps du monde »
samedi 30 mai 2020
- Correns (Correns)

 

 

Informations pratiques

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

 

ACTION CULTURELLE

Vous souhaitez faire bénéficier des actions culturelles du Chantier dans vos classes ?
► Contactez Le Chantier au 04 94 59 56 49 !

 

Réserver pour : René Lacaille

 

Partager cette page :

 

Les Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Equinòxis : Festival des voix

Chaque année, le Chantier met en place des ateliers et actions, notamment autour de la transmission orale. Ces ateliers ont lieu pendant l’année, ainsi que pendant le festival des Joutes musicales (...)

Article 9 (choeur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)