Cristiano Nascimento / Wim Welker (Guitares / Bresil / Jazz)

CRISTIANO NASCIMENTO / WIM WELKER (GUITARES / BRESIL / JAZZ)

Egalement dans cette rubrique

Le Grand Ensemble Filos (Grèce, Turquie, Kurdistan) Beñat Achiary - Oratorio profane d’après les Contes de la montagne (Miguel Torga) Trio SERR - Poésie lyrique des trobadors / Egypte Viatge - Musique sans frontières Los Graciosos - « Le nouveau son des gitans de la rumba » Evelyne Girardon - « Idem » Leila Negrau « Kouler Maloya » (Île de La Réunion) René Lacaille - « Vibrations sega et maloya » « Charla Banjara » - Maria Robin, Shadi Fathi & La Fabia Maslinki « Utzi - Partir » - Las Hermanas Caronni & Benjamin Colin Ialma « Voces da memoria » Ishtar Connection (8 juin 2019) Mze Shina (29 mars / 30-31 mars 2019) Divano Dromensa (8 fév. 2019) Boum mon Boeuf (19 janv. 2019) Duo Daltin / Beer-Demander La Buonasera - Germana Mastropasqua et Xavier Rebut « N’Bimbezele » Pygmées Aka & Camel Zekri Roger Raspail - Souffle l’esprit du Gwo Ka André Gabriel « Tradi-modernité qu’es aco ? » Nikolay Oorzhak : Le Son du Soleil Jacky Molard Quartet - Mycélium Grand Petit Animal - 14-18 et caetera ’Ndiaz L’Immobile voyage - Trio Lunacello ARTHO duo Dart Lab Tambourinaïres en Cie - Escalas en el Caribe Diwan Trio Joan Francés Tisnèr « Tralhaires » Tambor y Canto La Mal Coiffée « ...E los leons » Asondar AFOND HUM :Passage : Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino « Trouvailles » Sébastien Bertrand « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » « Ay Lali !.. » - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... « Légendes » Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) « Venue d’Ailleurs » Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Lo Còr de la Plana & Roland Pécout Belouga Quartet TURBO SANS VISA « Beatiho » - Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samurai Combi | Quenehen Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit ? Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro « À la vie, à la mort » Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samurai Trio Chemirani Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio « N’Diale » Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici « Le Voyageur des quatre mers » La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin « La tournée du Ponant » Chin na na poun Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Concert - Live Vidéo

Samedi 24 avril 2021 - 19:30 - Live Vidéo Youtube / Facebook

 

 

Cristiano Nascimento • Composition, arrangements, guitare 7 cordes, viola nordestine
Wim Welker • Composition, arrangements, guitare 7 cordes, guitare électrique

 

 

Cristiano Nascimento / Wim Welker
Portraits

Guitares / Bresil / Jazz
Hommage à de grands compositeurs du choro brésilien

 

Issus d’univers musicaux distincts, complices depuis plus une décennie, Cristiano Nascimento et Wim Welker ont eu le désir d’une création dédié à leur instrument de prédilection, la guitare... ou plutôt les guitares. Car si l’instrument accompagne à merveille des formations musicales aux sonorités variées en étant même parfois sa colonne vertébrale rythmique et harmonique, il est aussi un instrument complet en soi, « un orchestre à lui seul », une terra incognita à explorer encore et toujours.

Ainsi, fouillant les codes des musiques populaires brésiliennes (choro, la samba, forro, etc.), à travers des compositions et arrangements insolites, ils y apportent leurs sensibilités et sonorités respectives, constellées d’improvisations aux influences multiples.

En effet, si les musiques populaires du Brésil ont comme particularité une infinie richesse technique, harmonique, rythmique et créative, que Cristiano Nascimento a l’art de sublimer à travers son travail de composition, foisonnant et passionné, le langage du jazz permet à Wim de s’adapter à toutes les situations, jonglant entre un haut niveau de maîtrise technique et un goût pour la prise de risque, ce côté « funambule » étant devenu sa seconde nature.

Dans cette création d’une quinzaine de pièces, nos guitaristes jouant de leurs hybridations stylistiques et de leurs références implicites, entendent faire des clins d’œil, sinon rendre des hommages, à des compositeurs, musiciens, qui chacun sur leur registre et leur temps entendaient « décoloniser la musique instrumentale ».

 

Coproduction :France Relance
La Roda
Le Chantier, Centre de création des musiques du monde

 

 

TEASER & VIDEO-LIVE

Heraldo Ponteando (C.Nascimento) | Cristiano Nascimento & Wim Welker // Guinga & Dino (C.Nascimento) | Cristiano Nascimento & Wim Welker // Do Marco Zéro ao Marco César (C.Nascimento) | Cristiano Nascimento & Wim Welker | en création

 

 

Cliquez ici pour voir la vidéo

Concert-Live : Cristiano Nascimento / Wim Welker « Portraits »
(guitares / Brésil / Jazz)

Vidéo-Live : Cristiano Nascimento / Wim Welker « Portraits » (guitares / Brésil / Jazz)

PAYSAGES DU CHORO

Cette résidence de création, intitulée « Portraits », conduite par Cristiano Nascimento (guitare 7 cordes et viola nordestine) et Wim Welker (guitare 7 cordes et guitare électrique) avait pour filigrane de faire écho à de grands instrumentistes du choro, lesquels ont marqué nos deux complices. Né à Rio de Janeiro vers 1870, le choro s’est forgé au fil du temps en assimilant les danses de salon européennes (valse, polka, mazurka, scottish, quadrille, etc.) ainsi que la habanera. Il est devenu la matrice qui a donné ses caractéristiques à la musique du Brésil. Fusion des inflexions mélodiques et harmoniques européennes, accents rythmiques africains, syncope « flottante », le choro a aussi donné au fil des décennies des figures tutélaires comme Pixinguinha ou Joaquim Callado et aussi de grands instrumentistes (guitare à sept cordes, violao, bandolim, flûte, cavaquinho...) et d’éminents stylistes dont quelques uns sont honorés dans cette création.

1. Heraldo ponteando

Hommage à Heraldo do Monte (né en 1935) avec en langage baião. Compositeur, arrangeur, multi-instrumentiste (guitare, cavaquinho, viola, contrebasse), son rôle dans la musique instrumentale brésilienne est d’une grande importance.

2. Do Marco Zéro ao Marco Cesar

Hommage au maître du bandolim (mandoline) de Récife avec des rythmes inspirés du maracatu, rituel pratiqué depuis le début de la colonisation dans le Nordeste, hérité des esclaves en hommage au roi du Kongo. Les fêtes du maracatu enfiévrant chaque année l’État du Pernambuco. Combinaison de rythmes, danses en costumes, chants, défilé de carnaval, pour la population ces réjouissances représentent l’occasion de nier leurs difficultés. Coiffés de perruques colorées, brandissant des lances enrubannées, les acteurs du maracatu rural traversent en cortège les champs de canne à sucre, de plantation en plantation. Musiques et danses durant trois jours et trois nuits.

3. Guinga e Dino

Hommage-dialogue à Guinga, guitariste « moderniste » considéré comme le « Debussy de la guitare ». Hommage également à Dino, considéré pour sa part comme comme le père du langage de la guitare à 7 cordes.

4. Cheio de dedos (Guinga)

Guinga (Carlos Althier de Souza Lemos Escobar) guitariste et compositeur, est né dans la banlieue ouvrière de Rio. Il commence à composer à 14 ans. À 17 ans, sa chanson « Sou Só Solidão » participe au Festival Internacional da Canção (Festival international de la chanson). À 26 ans, il commence des études de guitare classique avec Jodacil Damasceno. Dans les années 1970, il accompagne des chanteurs célèbres tels que Beth Carvalho et João Nogueira, enregistre avec des légendes de la samba comme Cartola et Clara Nunes. S’implique dans un partenariat fertile d’écriture de chansons avec le poète-parolier Paulo Cesar Pinheiro. Leurs chansons ont été enregistrées par Nelson Gonçalves, Miúcha, Clara Nunes ou Michel Legrand. Mais parallèlement, Guinga embrasse le métier de dentiste. Sa carrière prend son envol sérieusement en 1990, quand Ivan Lins et Vitor Martins (avec label Velas) publie son premier album avec un répertoire de chansons co-écrit avec le parolier Aldir Blanc. S’appuyant sur de nombreux genres (choro, samba, baião, frevo, modinha), ses compositions sont harmoniquement et rythmiquement complexes, tout en étant fort mélodiques.

5. Canhoto de Paraiba

Canhoto da Paraíba (Francisco Soares de Araujo de son vrai nom), 1926-2008, surnommé ainsi du fait qu’il jouait les cordes avec la main gauche (canhoto = gaucher) sans inverser l’accordage de l’instrument. Influencé par les grands noms du choro carioca, les Pixinguinha, Jacob do bandolim, Luiz Americano et autre Luperce Miranda, ses compositions ont un accent nordestin et l’on y retrouve l’influence de l’immense richesse musicale locale : baião, xote, xem-nhem-nhem, frevo, xaxado et cateretê. Il fut responsable de « l’ennoblissement » de la guitare, celle-ci étant, jusqu’à son époque, considérée comme un instrument de moindre importance. Ce qui le rendit célèbre fut sans doute son vibrato. Il s’agit donc d’un hommage à ce grand guitariste soliste, fidèle à Pernambuco, qu’on peut considérer comme « le Django Reinhardt du choro ». Il a reçu d’ailleurs le titre de patrimoine vivant du Pernambouc.

6. Thème intime

Composition-valse de Wim Welker.

7. Manhã de carnaval

Hommage à Luis Bonfá. Ce morceau (paroles d’Antonio Maria) faisait partie de la musique d’Orfeu Negro, film de Marcel Camus, Palme d’or au Festival de Cannes 1959 dont la musique était redevable à Carlos Jobim et Luis Bonfá (1922-2001). Pour l’anecdote : Cristiano Nascimiento a grandi dans le même quartier de Santa Cruz que Luis Bonfa.

8. « Je me suis fait tout petit ».

Clin d’œil au Sétois universel, Georges Brassens, pour le Centenaire de sa naissance.

9. Enveredenos

(Entendre : « prenons ce chemin là »). Une composition de Cristiano Nascimento dédiée à deux complices musiciens : Wim Welker et le clarinettiste Jean-François Bonnel.

10. Frevo de primavera

Genre carnavalesque et danse du nordeste, le frevo se joue généralement avec une section de cuivres (trompette, trombone, tuba, voire clarinette et saxophone) et une section rythmique. Le frevo est une danse acrobatique plutôt individuelle où la virtuosité le dispute aux contorsions. Les danseurs s’aidant, pour tenir en équilibre, d’un parapluie aux couleurs de fête traditionnelles : rouge, vert, jaune, bleu et blanc.

11. Forasteiro

« L’étranger ». Une composition d’un accordéoniste du choro, Leroy Amendola, de São Paulo, pièce saluée en son temps, en 1978 et qui illustre bien l’intention des deux musiciens de se situer dans un entre-deux tradition-modernité.

14. Mesa redonda

Composition de Baden Powell (1937-2000) et du poète Paulo Cesar Pinhero. Clin d’œil à un compositeur-instrumentiste brillant qui a poussé très loin l’aventure de la guitare. Combinant des techniques classiques avec l’harmonie populaire et le swing, il a revisité de nombreux styles laissant sa marque dans la bossa nova, la samba, le jazz brésilien, la MPB. Conclusion de ce concert avec ce morceau moins connu que ses grands succès, mais néanmoins superbe.

© Frank Tenaille, 23.4.2021

 

 

BIOGRAPHIES

Cristiano Nascimento • Composition, arrangements, guitare 7 cordes, viola nordestine

Né à Rio de Janeiro, sa musique est nourrie de choro, samba, forró, mais aussi du candomblé et des sons d’Hermeto Pascoal. Il fait sa culture de musicien à partir de l’âge de 5 ans dans les terreiros (lieux de culte) du candomblé, religion afro-brésilienne dans laquelle les chants sacrés sont accompagnés par les atabaques (tambours), puis au cœur des sambas de Fundo de quintal et avec le légendaire Zeca Pagodinho.

En 1999 il intègre les ateliers de nouvelles traditions ou « musique universelle » d’Itiberê Zwarg et suit pendant cinq ans le processus didactique et créatif appelé « méthode du corps présent ». En 2003, il rencontre Valter Silva, et rajoute une corde à sa guitare… Participant à de nombreuses rodas de choro et de samba, il évolue aux côtés de grands instrumentistes, accompagne et écrit des arrangements pour des étoiles de la chanson brésilienne comme Dona Ivone Lara, Wilson Moreira, Teca Calazans, Fabiana Cozza, Hermeto Pascoal, Armandinho…

Une de ses compositions a été imposée pour le Brevet d’Études Musicales de la Confédération Musicale de France (CMF) et au Concours d’entrée au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille. Ses œuvres personnelles sont éditées par Les Productions d’OZ. Passionné de transmission, il a écrit un livre de partitions en hommage à Maître Siqueira, téléchargeable gratuitement pour une accessibilité à tous.

 

Wim Welker • Composition, arrangements, guitare 7 cordes, guitare électrique

Il débute l’apprentissage de la guitare à l’âge de 12 ans, et à 19 ans se passionne pour le jazz. Il étudie à l’IMFP de Salon de Provence, et parallèlement obtient une licence de musicologie. Il entre au CNR de Marseille où il obtient diplôme avec mention très bien à l’unanimité.

Guitariste éclectique, il participe à de nombreux projets, aux stylistiques diverses : jazz, world music, musiques actuelles, chansons, contes/théâtre. Et se produit dans de nombreux festivals (Jazz à Porquerolles, Festival Cuivres Percussions de Limoges, Festival Charlie Free, BabelMed, Francofolies La Rochelle...) et à l’étranger (Brésil, Belgique, Suisse, Espagne, Macédoine, Maroc, Grande-Bretagne, Guadeloupe, Guyane…). Depuis 2011, il collabore avec Lamine Diagne au sein de la Compagnie de l’Enelle et tisse la musique pour plusieurs de ses spectacles. Passionné par les musiques populaires brésiliennes, il voyage au Brésil pour découvrir le choro et la samba. Au cavaquinho ou à la guitare 7 cordes, Wim collabore depuis avec le Duo Luzi Nascimento et d’autre part avec le groupe Baile Rabecado. On peut l’entendre aussi avec Souvnans, Cathy Heiting Quartet, Maluca Beleza, Jorge Linemburg, Regra Très Trio, Rio Mandingue, Braka. Pédagogue reconnu, il partage aussi son temps avec l’enseignement (Cité de la musique de Marseille, Écoles de musique du Vigan, Conservatoire de Dignes les Bains).

 

 

Cristiano Nascimento / Wim Welker > Les rendez-vous musicaux

► Concert - Live Vidéo
samedi 24 avril 2021 - 19:30
- Live Vidéo Youtube / Facebook

 

 

Informations pratiques

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

Réserver pour : Cristiano Nascimento / Wim Welker

 

Partager cette page :

 

Festival Les Printemps du Monde

3 jours de concerts, bals, créations, jeune public, rencontres… Des artistes de renom, des créations, des concerts intimistes ou festifs, des expositions, des films, des balèti, des (...)

Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

L’Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence de création, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Equinòxis : Festival des voix

Chaque année, le Chantier met en place des ateliers et actions, notamment autour de la transmission orale. Ces ateliers ont lieu pendant l’année, ainsi que pendant le festival des Joutes musicales (...)

Article 9 (choeur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)